Ils sont une quinzaine à avoir vécu toute leur courte vie à Wasquehal, ils ont entre 25 et 30 ans. Et pourtant, aujourd’hui, ils regrettent ce temps où l’on s’occupait d’eux, quand ils étaient bien plus jeunes. Ils ne sont pas dans la colère, ni dans la révolte, mais dans le désir de faire quelque chose. Alors ils ont créé en juin dernier l’association Initiative Citoyenne d’Aide aux Personnes Isolées : ICAPI.